• 14 février 1985... C'était le clap de fin

    14 février 1985... C'était le clap de fin

    Un bien triste souvenir que cette Saint-Valentin 1985 ?

    Pas sûr puisque personne de ceux qui étaient au Pavillon Baltard ne savaient ce jour-là qu'ils allaient assister à la dernière des représentations de la tournée d'adieu des COMPAGNONS DE LA CHANSON. Nous l'évoquions le 9 décembre dernier parlant de der des der en vous invitant à écouter Gérard SABBAT reconnaître qu'ils n'avaient dit à personne que cette représentation allait être la dernière !

    Comme il le précise dans son Gaston raconte les Compagnons, pour GASTON la liste des pays traversés était déjà longue comme le bras en 39 ans : 10 fois les Etats-Unis, 11 fois le Canada, 7 fois Israël ! Les COMPAGNONS avaient visité l'Europe toute leur vie, fait Paris je ne sais plus combien de fois, toute l'Afrique, les Antilles, le Japon, la Russie ! S'il avait fallu continuer, il y en aurait eu encore quelques autres des voyages, car Christian JUIN et son assistante Anne-Marie VELINES avaient déployé tout leur talent d'organisateurs afin de répondre à toutes les demandes. Et des demandes il y en aurait eu qui auraient amené l'ensemble à prolonger encore un peu. Peut-être même jusqu'en 1986... Certes, comme l'avait souligné Jean-Louis JAUBERT, deux autres tournées au Canada et à l'Ile Maurice n'avaient pu trouver d'accord et donc, ils avaient préféré s'en tenir à cette ultime démonstration au Pavillon Baltard...

    Mais sans leur petit Marchand de bonheur Jean-Pierre, cela aurait-il été raisonnable de prolonger ? Même pour que la magie dure encore un peu ! Au-delà des quelques divergences plus fréquentes qui, à présent, les opposaient !  C'est vrai que certains supporters y avaient cru dur comme fer et qu'ils auraient bien vu le groupe finir à neuf, tout en conservant le synthé de Paul MERY en plus d'un Jean-Pierre requinqué ! Hélas, quand les éléments se liguent contre toutes les initiatives, il n'y a plus rien à faire et dites-vous bien qu'on ne se remet pas d'une polynévrite* comme ça ! Aussi simplement ! Même quand on voudrait que...

     

    * Une polynévrite est une atteinte des nerfs périphériques, bilatérale, symétrique, tronculaire. Cette atteinte peut être dégénérative ou inflammatoire. Peut s’ensuivre un déficit moteur touchant d'abord les muscles de la jambe et les éleveurs des orteils, le malade ne pouvant plus relever le pied et les orteils. L'avant du pied traîne donc à la marche. Puis ce déficit peut toucher d’autres parties motrices.

      

    « C'était chez le regretté Albert Raisner... le vrai ami des CompagnonsSi ça vous chante avec Guy Lux, l'intégrale de la fin 1968 ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    janine Heitz
    Dimanche 14 Février 2016 à 09:10

    sans Jean-Pierre, ça n'"aurait as été pareil, malgré le talent de chacun.

    2
    Dimanche 14 Février 2016 à 09:35

    effectivement c est bien triste mais  vs  DECALA ET BRUNO MALLET vs ns les faites revivre a travers leur discographie et autres 

    LES COMPAGNONS SONT TJRS BIEN PRESENTS AU BONHEUR DE VOS AMIS  INTERNAUTES 

    MERCI BP 

    DECALA 

    BRUNO MALLET 

    BON DIMANCHE 

    3
    Dimanche 14 Février 2016 à 09:36

    Après le départ de Guy, il avait manqué une basse et un élément de choix dans les sketches ! Avec Jean-Pierre c'était un ténor qui disparaissait ! Je crois aussi que cela a pesé lourd dans la décision de poursuivre, même s'ils ne le disaient pas !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Dimanche 14 Février 2016 à 09:38

    On les fait revivre parce qu'on était des admirateurs aussi Rosette ! Bon dimanche à tous !

      • Lundi 15 Février 2016 à 00:43

        oui DECALA  ns sommes tjrs des admirateurs et ns y resterons 

        bon Lundi a vs 

        remercie a vs 

    5
    André
    Dimanche 14 Février 2016 à 12:07

    A quand un DVD de ces nombreux spectacles ? De nombreux vinyles et CD existent mais aucun DVD d'un récital alors que je pense que beaucoup de ces spectacles ont été filmés. Peut-être que des problèmes de droit d'auteur expliquent cela.

    6
    Dimanche 14 Février 2016 à 17:32

    Encore faudrait-il qu'ils puissent s'écouler ! Pas sûrs que Marianne Mélodie ait réussi à vendre au moins 1.000 ex. de son DVD sorti en mars 2014 ! Ce qui les a contraint à différer deux autres projets dont le DVD du film : 40.000 km avec les Compagnons tourné par Guy Bourguignon ! A méditer !

      • André
        Lundi 15 Février 2016 à 08:37

        Il est quand même étonnant que des chanteurs comme Bécaud, Aznavour, Sardou, les Frères Jacques et bien d'autres, qui dans les années 60, 70 n'avaient pas plus de succès que Les Compagnons  aient réussi à faire éditer un ou plusieurs DVD de leur spectacle et que nos chers compagnons n'y soient pas arrivés. J'ajoute que plus le temps passe et moins les chances de vendre un grand nombre de DVD à leurs admirateurs, diminueront car la plupart ne sont pas tout jeunes et disparaissent chaque année. Espérons quand même !

    7
    Lundi 15 Février 2016 à 08:56

    Sans doute André faut-il y voir l'impact qu'a eu l'entourage de tous ces artistes (familial et autres). Les enfants de tous ces artistes sont restés très concernés par la gestion d'image. Chez les Compagnons, hélas, en dehors de Valérie Broussolle et de Stéphane Calvet... il n'y a rien eu ! Combien de lettres de notre part sont restées à ce sujet lettres mortes en vue de tenter de monter des projets !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :