• C'était ce week-end à Mornas, une petite bourgade du Vaucluse où Fred MELLA donnait un concert. Une salle pleine qui témoigne du succès continu de la voix des COMPAGNONS DE LA CHANSON qui, à 85 ans, a ébloui une nouvelle fois son auditoire !
    Une occasion que beaucoup de ceux qui nous font l'amitié de venir nous rendre visite ici n'ont voulu manquer à aucun prix ! Avec, à la clé, quelques photos souvenir prises avec leur idole.
    Gérard LE NEZET, Ginette BOBEDA, Mireille TESTAUX (ci-dessous) et Bernard HELIN (à droite avec Fred MELLA) se seraient, paraît-il, régalés. On veut bien le croire ! Et nous aurons sans aucun doute l'occasion de revenir prochainement sur ce concert.

         


    votre commentaire
  •  

    Hier, le Lyonnais Maurice JARRE est décédé des suites d'un cancer à l'âge de 84 ans, à Los Angeles, où il vivait. Celui qui aura été le "papa" de la Chanson de Lara chanté si merveilleusement par nos amis les COMPAGNONS DE LA CHANSON méritait donc bien d'être salué ce matin, tant sa disparition marque celle d'un grand de la musique !
    JARRE racontait que sa vocation était née, lors de l'écoute d'un enregistrement de la 2e Rhapsodie hongroise de Liszt, une œuvre qui l'avait fasciné.
    Il avait une certaine idée de ce que doit être une bonne bande sonore de film ? « Les trois premières notes d'une mélodie, puis le rythme et l'harmonie. Après, tout est question d'équilibre, de liant comme en cuisine, de fluidité comme chez Mozart. Je ne crois pas à l'improvisation. On ne se lève pas comme ça le matin avec toute une partition dans la tête. Stravinski disait : Un musicien est comme un bureaucrate qui doit se lever tôt le matin pour travailler. L'inspiration vient ensuite ». Ses compositions et ses créations de musiques de film lui avaient d'ailleurs valu d'être oscarisé à trois reprises.   

    Et, bien entendu, nous ne pouvions faire moins, à titre d'hommage, que de vous convier à réécouter une version de cette magnifique musique du Docteur Jivago dont a été issue la fameuse Chanson de Lara.Animation Flash


    votre commentaire
  • Les COMPAGNONS DE LA CHANSON, on le sait, comptaient quelques amis, grands du spectacle. Que ce soit dans le domaine de la variété avec Georges BRASSENS, Charles TRENET et Gilbert BECAUD pour ne citer que ces trois-là voire BOURVIL, ou dans le domaine du rire avec Raymond DEVOS, Fernand RAYNAUD ou... Maurice BIRAUD !
    Dans le programme des tournées de Marcel CHANFREAU, Bibi qui demeurait à l'époque à Goupillières près de Montfort-l'Amaury, à deux pas de chez les MELLA, s'était laissé aller à commenter la superbe photo ci-dessus où les COMPAGNONS apparaissent déguisés en agents de la circulation. Un commentaire qui disait :
    "Et pourquoi ce soir ces uniformes tout neufs (Neufs pour neuf) ? Parce que depuis 20 ans ils font "circuler" la bonne chanson à travers le monde et qu'ils resteront éternellement les gardiens de la bonne humeur ; autrement dit : les véritables gardiens de la paix. Il y a 20 ans, ne chantaient-ils pas déjà : Pèlerine était servante ?

    On reconnaît bien là le ton si enlevé de notre Bibi national dont nous garderons toujours en mémoire avec une petite pointe de nostalgie son interprétation, entre autres perles du même genre, de ce bon vieux cave qui s'était rebiffé en se tirant avec Jeannot GABIN et l'oseille !


    votre commentaire

  •  

    Le court article interview de Jean-Louis JAUBERT publié en 1974 dans un média, au moment des élections présidentielles, le rappelle : les COMPAGNONS DE LA CHANSON étaient de très grands professionnels ! Mais qui en douterait encore ?
    Se passer de récupérer suffisamment entre deux spectacles, envisager de très longs déplacements en véhicule sans dormir dans de vrais lits !... Il fallait jongler entre séances d'enregistrement et participation à des émissions sans oublier les spectacles donnés à gauche et à droite.
    On s'en doutait depuis la publication du COMPAGNON EN TOURNEE de Jean BROUSSOLLE, leur vie trépidente était parfois très difficile à gérer. Et, Jean l'avait évoqué lors de son départ fin 1972, ce sont ces cadences épuisantes et ces périples entre un point et un autre qui seront à l'origine de son souhait de quitter les COMPAGNONS ! Il n'était plus en mesure de disposer de suffisamment de temps pour travailler sur de nouvelles chansons...


    votre commentaire
  •  

    Il nous avait abordés voici quelques semaines en évoquant les COMPAGNONS DE LA CHANSON sur le site Ramdam et nous avions pu vous faire écouter sa version des Trois cloches... David OLAIZOLA, le basque chantant à la voix d'or est venu nous rendre visite à notre atelier de Périgueux en Dordogne.
    Passionné d'ovalie, c'est lors d'un match de rugby, convivialité oblige, qu'il s'est pris d'affection pour les COMPAGNONS DE LA CHANSON en chantant à des Anglais en goguette une version du Sous-marin vert ! La boucle était bouclée et quelle boucle pour cet homme de 36 ans qui, malgré son jeune âge, ne craignait pas de s'intéresser à une légende de la Chanson française ni de se mettre à rechercher à ce moment-là quels étaient les autres titres que les COMPAGNONS avaient enregistrés ! Au point de rendre visite à Jean-Louis JAUBERT à son domicile parisien, une visite dont il a d'ailleurs conservé un souvenir qui ne s'est jamais effacé. Sans oublier Fred MELLA avec lequel il aimerait se produire. Ceux d'entre vous qui n'avaient pas pris connaissance de notre précédent encart du début Février comprendront mieux qui est l'homme après avoir visionné l'extrait vidéo ci-dessous que nous rediffusons ci-dessous avec grand plaisir. 
    David nous a dit préparer une version des chants de Noël jadis interprétés par les COMPAGNONS, une initiative dont nous ne manquerons pas de reparler tout autant que ses autres projets. Car il s'est également montré intéressé par le Jérusalem de 1967 dont nous lui avons remis les paroles. Amateurs d'harmonie, accrochez-vous, vous allez être servis !

     


    votre commentaire
  • Au moment où commence notre troisième année de voyage dans la galaxie COMPAGNONS DE LA CHANSON, il nous semblait juste de vous tirer à tous un grand coup de chapeau et si, avec l'ami Claude, nous parvenons, avec parfois bien du mal, à trouver régulièrement, de nouveaux sujets exploitables, c'est grâce à vous tous que nous le devons.
    Et les motifs de satisfaction... et de curiosité ne manquent pas : qu'il s'agisse d'aquarelles , de cartes postales ou de montages divers (voir ci-dessous le dernier montage de Sybille, notre Alsacienne de coeur), voire de recettes de cuisine comme celles que nous a communiqué Laurence de Corrèze, etc, etc...
    Vraiment, les admiratrices, car ce sont presque toujours les femmes qui brillent par leur créativité, vous êtes formidables ! Et Messieurs les admirateurs, vous savez à présent ce qu'il vous reste à faire... Nous serons toujours à votre disposition pour afficher vos travaux !

     


    votre commentaire
  • Il nous semblait important de vous signaler que notre ami André POLLET avait été hospitalisé et qu'il se requinquait actuellement dans une maison de repos lyonnaise où les jours étaient d'une longueur, mais d'une longueur ! Vous n'avez pas idée ! Bref, et vous l'aurez compris à demi mot, André apprécierait de discuter COMPAGNONS ! Alors, amis de la cause, si vous avez envie de lui apporter quelques minutes de bonheur, téléphonez-lui ! Vous lui ferez plaisir ! Ses coordonnées : 04 72 42 13 36. 

    Pour ceux d'entre vous qui ne connaîtraient pas encore le personnage, et qui pourraient s'étonner de cette prière lancée ici, nous dirons seulement que l'homme s'était impliqué dans l'organisation lyonnaise de l'inauguration de la Place des COMPAGNONS DE LA CHANSON en Octobre 2002. Une grande date qui restera à jamais marquée chez nombre d'entre nous car cette croisade fut une réussite... Cela confère quelques galons, que voulez-vous que je vous dise ! Dans l'ouvrage hommage dédié à nos amis les Compagnons qu'a publié Christian FOUINAT, André POLLET, connu depuis en Suisse pour être devenu le Père Noël du Point du Jour, revient sur ces instants magiques qui sont restés en mémoire de ceux qui avaient assisté à l'événement. Jean-Louis JAUBERT, Gérard SABBAT, GASTON, Fred MELLA et son épouse Suzanne, René MELLA et son épouse Jacky, Marc HERRAND et son épouse Yvette GIRAUD, Mireille LANCELOT, Brigitte BROUSSOLLE, Annie CALVET, Patricia FRACHON étaient présents ce jour-là.


    votre commentaire
  •  

    Décembre 1970... Guy les a quittés depuis un an déjà ! Mais son souvenir reste présent, même chez les journalistes spécialisés chargés de couvrir la rubrique Spectacles ! Témoin cet article du FIGARO paru sous la plume de Paul CARRIERE et précédé de la photo de Guy !

    Pour vous permettre de le visionner correctement, voici le lien du fichier PDF correspondant.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires