• L'une des dernières apparitions des COMPAGNONS DE LA CHANSON réduits à deux de leurs éléments chez "notre ami Michel DRUCKER". Vous remarquerez une fois encore que parmi les artistes les plus connus de plus de quatre vingt ans invités de Vivement Dimanche ce week-end, il manquait à l'appel ceux qu'il considérait comme ses amis !
    Nous en profitons pour remercier Monsieur MICHAUD auquel nous devons cet envoi d'extrait vidéo. Nous rediffusons par la même occasion la première partie de cet enregistrement que nous vous avions proposé de découvrir voici quelques semaines.

     


    votre commentaire
  • Un générique chanté par nos amis les COMPAGNONS DE LA CHANSON qui aura longtemps bercé les INTERVILLES de Guy LUX et de ses inséparables Léon ZITRONE et Simone GARNIER ! Un générique qui est ici associé au talent de Guy BOURGUIGNON dont les prises de vue avaient même fait l'objet d'un numéro de CINQ COLONNES A LA UNE !
    Rien n'échappait à la caméra de Guy, pas même en tournée, ni le soir lors des haltes studieuses ou décontractantes de Jo FRACHON ou de parties de cartes acharnées pendant lesquelles les réactions des mauvais joueurs pimentaient le tout ! On oubliera pas le shampoing de notre ami Gérard SABBAT !
    Un extrait magique que nous devons à Bruno MALLET...


    votre commentaire
  • La venue de Fred MELLA à Nyons dans la Drôme dimanche prochain 29.11 a fait l'objet d'un article de presse que vous trouverez ci-dessous. Une copie pourra vous être  adressée sur demande si vous le souhaitez...


    votre commentaire
  • Adieux-cause-m-sentente.jpg

    Ils ne s'entendaient plus aussi bien qu'avant ! On s'en serait douté et l'ouvrage référence d'Hubert LANCELOT en témoigne... Alors qu'auparavant, après un spectacle, il n'était pas rare que les neuf amis finissent la soirée ensemble devant une bonne table, force est de reconnaître qu'à partir des années soixante-dix, il en fut tout autrement !
    L'article paru dans un numéro de Hérisson, que nous a procuré Pierre MICHAUD et publié au moment des adieux, donne un aperçu des divergences qui existaient alors chez les COMPAGNONS DE LA CHANSON. Un document qui a le mérite de confirmer ce que l'on pensait sans toujours y croire réellement !

    Un document au format PDF dont nous vous proposons de prendre connaissance en cliquant sur le lien qui suit. En grossissant l'épreuve apparaissant à l'écran, vous devriez pouvoir mieux lire  :

    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/58/97/52/Adieux-cause-m-sentente.pdf



    votre commentaire
  • Il nous semblait urgent de vous diffuser le communiqué suivant que nous venons de recevoir de notre ami David OLAIZOLA au moment où nous nous apprêtions déjà à nous retrouver à Paris pour cette présentation du 11.12 à la Maison de l'Aquitaine.

    Bonjour, j'ai été contraint de m'arrêter à la suite d'une hospitalisation et la sortie de l'album "Hommage aux Compagnons de la Chanson" qui devait vous être présenté le 11 décembre prochain aura de ce fait lieu en février. A cause de ce pépin, nous avons effectivement pris du retard avec mes musiciens et je suis obligé de resté allongé encore toute la semaine prochaine. C'est certes une mauvaise nouvelle mais nous devrons faire avec. Cette sortie repoussée au mois de fevrier nous permettra de présenter le spectacle du Zenith de Pau du mois d'avril où nous ferons donc plus que présenter les chansons du CD..
    La communication a démarré et la billeterie va etre disponible dans tous les points vente FNAC, VIRGIN, etc.....dès le mois de décembre. L'affiche préparée pour ce spectacle est en train d'être réalisée et nous pensons l'avoir mercredi prochain. Nous avons également obtenu un premier rendez vous avec Sud Ouest  mardi prochain.
    Je suis bien entendu désolé de ce contre temps mais plutôt que travailler dans la precipitation je prefere me donner un peu plus de temps pour réaliser un veritable hommage aux Compagnons, celui qu'ils méritent..
    Bien à vous .
    David Olaizola


    votre commentaire
  • Sa mère enseignait le piano et son père, tailleur, travaillait pour de nombreux comédiens. Baigné très tôt dans le monde des artistes, Charles KIFFER, lui aussi, s'est rapidement mis à dessiner et à caricaturer les acteurs.
    Après avoir fréquenté l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, il réalisera en 1923 le portrait de Maurice CHEVALIER, uniquement pour son propre plaisir. Le chanteur lui confiera la réalisation des affiches des spectacles auxquels il participera en 1926 et 1927. Suivra MISTINGUETT. L'affaire est lancée ! KIFFER deviendra dès lors l'affichiste attitré de CHEVALIER réalisant pour lui quantité d'affiches jusqu'en... 1963 !
    Passionné par les procédés d'impression, il exécutera à partir de 1929 ses propres lithographies, parfois avec le concours de différents ateliers extérieurs. De nombreuses vedettes auront recours à lui : Georges GUETARY en 1933, Charles TRENET et Edith PIAF en 1936, Yves MONTAND, Rina KETTI et Gaby MORLAY en 1939. D'autres grands artistes feront appel à ses talents parmi lesquels Joséphine BAKER, Brigitte BARDOT.
    Après la seconde guerre mondiale qui le verra repeindre et camoufler les avions français, il collaborera avec Zappy MAX et son célèbre Quitte ou Double, puis Gilbert BECAUD, Annie CORDY, le Mime Marcel MARCEAU.
    KIFFER a créé aussi de nombreux décors et des rideaux de scène pour le CASINO DE PARIS. En passionné, il continuera longtemps à créer pour les uns et les autres dans son atelier parisien de l'Ile Saint-Louis.
    Il décédera le 20 janvier 1992.
    Le Centre de l'Affiche de Toulouse lui a rendu hommage en 1990 en réalisant sa dernière exposition d'affiches avec la participation d'affichistes comme FORE, AURIAC et Léo KOUPER.

    L'affiche réalisée pour les COMPAGNONS DE LA CHANSON sera l'une des premières de l'après-guerre (1946). Notre confrère Jean BOEKHOLT des Editions de la Tramontane à Montpellier, de la même façon qu'il vient d'éditer un timbre représentant l'affiche FRERES JACQUES, a réalisé un timbre (aperçu ci-dessous) reprenant l'effigie de cette affiche célèbre de KIFFER. 



    votre commentaire
  •  
     
    Maria souviens-toi dont le disque repris ci-dessus était sorti chez CBS en 1967. Sur une composition de Bert Kaempfert, disparu en 1980 qui avait également composé pour SINATRA le fameux Stranger' in the night, s'étaient ajoutées les paroles de Jean BROUSSOLLE...
    Maria s'en souvient et nous aussi !
    Une vidéo que vous regarderez sans déplaisir, surtout si vous faites partie des derniers fidèles et que vous venez de découvrir notre site.

    votre commentaire
  • pollet---bas-gauche-p.-37.jpg

    André POLLET a été l'un des instigateurs de l'inauguration de la Place des Compagnons de la Chanson à Lyon en octobre 2002. Un événement que certains d'entre vous ont vécu !
    André qui récupère actuellement nous a chargés de transmettre aux amis des COMPAGNONS un message dont vous pourrez prendre connaissance en cliquant sur le lien ci-dessous :

    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/58/97/52/Remerciements-Andr--Pollet.doc



    votre commentaire

  • A l'époque, en 1953, au moment de l'arrivée de Jean BROUSSOLLE, on peut considérer que les COMPAGNONS DE LA CHANSON n'en n'étaient encore qu'aux prémices de leur longue carrière ! Et pourtant, que de succès, déjà !
    L'article de presse que mettent à notre disposition Ginette BOBEDA et Michel YVANNE a l'avantage de nous donner quelques précisions supplémentaires sur l'identité de nos amis et des traits que nous ne connaissions qu'imparfaitement.
    Pour lire cet article, vous pourrez cliquer sur le lien qui suit :

    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/58/97/52/Compagnons-en-1953--article.pdf


    votre commentaire
  • Vous ne les verrez pas souvent intervenir ici ni se répandre en commentaires et pourtant...
    Pourtant, ils sont omniprésents nos deux auteurs de g. à dr. Christian FOUINAT et Jean-Jacques BLANC (photo prise à Cran Gevrier en oct. 2008). Ils l'ont même été pour qu'en peu de temps les deux ouvrages hommage et "Ils étaient Compagnons de la Musique" (photos du bas) puissent être conçus et vous être proposés.
    La biographie des COMPAGNONS DE LA CHANSON que nous sommes en train de préparer sera d'ailleurs, une fois encore, conçue grâce à leur aide et une collaboration appréciée. Car vous l'imaginez bien, évoquer trente-neuf années de carrière n'a pas été aisé !

     

          



    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires