• Au rendez-vous des bons copains
    Y avait pas souvent de lapins
    Quand l'un d'entre eux manquait à bord
    C'est qu'il était mort
    Oui, mais jamais, au grand jamais
    Son trou dans l'eau n'se refermait
    Cent ans après, coquin de sort
    Il manquait encore...

    L’ami Georges, comme n’oublie pas de l’évoquer son ami Fred MELLA dans son tour de chant en chantant un florilège de chansons "inattendues" de sa part, fait l’objet d’une exposition à Paris jusqu’au 21 août à la Cité de la musique : http://www.cite-musique.fr/minisites/1103_brassens/index.aspx et http://www.moreeuw.com/histoire-art/exposition-brassens-ou-la-liberte.htm


    C'est un hommage bien mérité en 2011, 30 ans déjà après sa disparition et pour le 90ème anniversaire de sa naissance, grâce à cette exposition très variée qui se termine sur la projection d’un concert donné à Bobino en 69.

    426-c-Fred-Mella-Georges-Brassens-avec-un-perroquet-à-Cres

    Georges BRASSENS à Crespières avec son perroquet "Coco" (photo Fred Mella)

    Les COMPAGNONS DE LA CHANSON ont interprété : La prière, un poème de Francis James, en 1951, Chanson pour l’Auvergnat en 1955, Les copains d’abord en 1974, Sur la mort d’une cousine de 7 ans, un poème de H. Moreau en 1977.  

    Non ce n'était pas le Radeau de la Méduse ce bateau

    Mais le « Sauve-qui-peut »,,,

    http://culturebox.france3.fr/all/34549/le-sauve-qui-peut-de-brassens-retrouve-l_etang-de-thau#/all/34549/le-sauve-qui-peut-de-brassens-retrouve-l_etang-de-thau


    votre commentaire
  • john suter (3)john suter (.2)

    Voici la véritable histoire de la vie de John Sutter ; chanson que les COMPAGNONS DE LA CHANSON ont chantée à partir de 1967, date de sa sortie et due à Jean BROUSSOLLE et Hubert GIRAUD. En cliquant sur le lien, vous pourrez en prendre connaissance.

     


    votre commentaire
  • charles&sa rose Copie de Aznavour (1)

    Avec "sa rose" nous souhaitons aujourd'hui un heureux anniversaire à Charles AZNAVOUR, l'ami de toujours des COMPAGNONS DE LA CHANSON.

    Depuis Je n'ai qu'un sou en 1947 et Cinq filles à marier en 1948 jusqu'à Ce n'est pas un adieu et La liberté en 1980, que de chansons chantées par les Compagnons. Ils ont rencontré Charles à leurs tout débuts, lors de la première tournée en Suisse, quand sur scène ils étaient plus nombreux que dans la salle (Fred dans "Mes maîtres enchanteurs").

    Parmi la trentaine de chanson qu'ils ont interprétées, pour ne pas citer les plus connues : L'objet en 1951 - Trop tard en 1962 - Tous les Pierrots en 1973 - Les Caraïbes en 1980. 

     

    La municipalité de Valence a honoré le 13 mai dernier le crooner français ; il a dévoilé lui-même la plaque d'un square qui lui est dédié, situé tout près du Centre du Patrimoine Arménien. On ne pouvait trouver mieux.  

    document-1 21052011 182224-copie-1

     


    votre commentaire
  • Portes ouvertes auteurs bio 

    Pour celles & ceux qui n'ont pas pu assister aux journées portes ouvertes de DECAL'AGE PRODUCTIONS Editions à Périgueux le 29 avril dernier, nous vous proposons un diaporama de cette manifestation. Vous y retrouverez peut-être au passage quelques visages qui vous sont devenus familiers depuis ce fameux jour lyonnais du 1er décembre 2007.

    Les journées portes ouvertes des 29 et 30 avril dernier ont eu un vif succès. Les médias, pour une fois, se sont intéressés aux COMPAGNONS DE LA CHANSON : articles dans les quotidiens Sud-Ouest & La Dordogne Libre, interview réalisée par France Bleu Périgord diffusée sur les ondes le 4 mai, FR3 Périgords Aquitaine qui était présent a fait un reportage qui sera diffusé ultérieurement et dont une vidéo sera tirée que nous mettrons en ligne ici.   

    Voici l'article paru il y a quelques jours concernant le Compagnon du coin : Guy BOURGUIGNON dont la famille était de Périgueux. Il avait d'ailleurs fêté le centenaire de son aïeule Maman ATOU à Périgueux en juillet 1969 à la Rôtisserie Périgourdine, qui était alors rue de la Sagesse. 

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires