• compagnons-noel.2     compagnons-noel.-2
     
    Personne n'a oublié les chansons que les COMPAGNONS DE LA CHANSON avaient préparées pour Noël. Elles sont même régulièrement remastérisées dans les nouveaux CD qui sortent.
    Dès 1948, au lendemain des premières tournées internationales entreprises aux Etats-Unis et au Canada, ont été enregistrées : dans le film "9 garçons un coeur", Douce nuit (1949) A Noël (1963) - Mon beau sapin - Trois Souverains Princes - Il est né le Divin Enfant (1964), Le premier Noël - Noël est partout - Minuit Chrétien - La marche des Rois - Amis mes Frères - Entends ce message (1966), Les Anges dans nos campagnes - Vive le vent - Noël blanc.
    Les quatre couvertures de microsillons ci-dessus vous les rappelleront ainsi que celle du 30 cm.
     
     
     
     
     

    votre commentaire
  • edith (1)      dvd

    Le 19 décembre 1915, elle n'était encore que Edith Giovanna GASSION et n'était pas encore devenue "La Grande Edith Piaf". En revanche, en 1947, quand elle tourne "9 garçons... un coeur" avec les COMPAGNONS DE LA CHANSON, elle est déjà une vedette reconnue et le rêve de la Christine du film, une nuit de réveillon, est sur le point de se réaliser : ils partiront ensemble à la fin de cette même année pour les Etats-Unis. Du cousu main, non ! Un film promotion idéal d'avant tournée ! 

    http://www.mariannemelodie.fr/fr/dvd/grands-classiques/9-garcons-un-c-ur-edith-piaf-lucien-baroux-marcel-vallee/3743242.html

    edith piaf (2)

    Les COMPAGNONS DE LA CHANSON ont rendu hommage à "leur Grande Dame" tout au long de leur carrière. Edith Piaf n'était pas seulement la grande interprète que l'on connaît, mais aussi l'auteure d'un certain nombre de ses chansons ; elle avait d'ailleurs réussi, ce que beaucoup ignorent,  l'examen d'auteur-parolière à la SACEM en février 1944.

     


    votre commentaire
  • Le 18 décembre 2001 disparaissait le grand auteur/compositeur/interprète Gilbert BECAUD connu également sous le surnom de : "Monsieur cent mille volts".
    Pour les 10 ans de sa disparition, nous lui rendons ce petit hommage. S'il est toujours présent dans la mémoire des ses admirateurs, comme de celle des COMPAGNONS DE LA CHANSON et de leurs amis, il a été, lui aussi, oublié par les médias.
    Au début de sa carrière, il avait travaillé avec ses trois auteurs préférés : Maurice VIDALIN, Pierre DELANOE et Louis AMADE ; mais rappelons que c'est grâce à Edith PIAF, dont il était devenu le régisseur, s'il a pu rencontrer Louis AMADE alors sous-préfet dans la région parisienne.
    Les COMPAGNONS DE LA CHANSON ont interprété quelques-unes des chansons ci-après : C'était mon copain (G. Bécaud/L. Amade) en 1953 - Pauvre pêcheur (G. Bécaud/L. Amade/arr. Nardini) en 1954 - Je t'appartiens (G. Bécaud/arr. Nardini) en 1955 - Alors raconte G. Bécaud/J. Broussolle) en 1955 - Le jour où la pluie viendra (G. Bécaud/P. Delanoë) en 1958 - Et maintenant (G. Bécaud/P. Delanoë) en 1967.
     
    gilbert bécaud
     
    Voici un extrait d'une émission de télévision où il apparaît dans un rôle muet aux côtés des COMPAGNONS DE LA CHANSON qui chantaient Y'a rien à faire (Ch. Aznavour/F. Dorin/arr. J. Broussolle). Un extrait qui montre bien quelle était leur complicité.
       


    Y a rien à faire par verclaud

     
    En juillet dernier Le Hall de la chanson lui avait consacré une émission sur FRANCE-MUSIQUE en compagnie de Jean-Michel BORIS (l'ancien directeur de l'Olympia).

     
           

    votre commentaire
  • Jean Broussolle, un Compagnon aux multiples talents

    Un 15 décembre, en 1920, naissait Jean BROUSSOLLE.

    Le répertoire des COMPAGNONS DE LA CHANSON lui doit beaucoup : outre les chansons sketches au nombre de 9 et ses créations avec Jean-Pierre CALVET, il a fait l’adaptation d’un nombre incroyable de chansons étrangères : Gondolier, Si tu vas à Rio, Vénus, le cœur en bandoulière, Roméo, Belle petite ville… pour n’en citer que quelques-unes. Ou même d’airs classiques, écrivant les paroles de L’enfant aux cymbales (un choral de Jean-Sébastien BACH) et réalisant l'arrangement de la symphonie n° 40 de MOZART devenue Au temps de Pierrot.
    Il a aussi écrit pour beaucoup d’autres interprètes : DALIDA , Catherine SAUVAGE, Jacqueline FRANCOIS, Colette DEREAL, Mathé ALTERY, François DEGUELT, Maria CANDIDO, Petula CLARK, Sacha DISTEL (La Belle vie, Ma première guitare, Le soleil de ma vie, Accroche un ruban). Deux albums sortiront en 73 et 74 après qu'il ait quitté les COMPAGNONS DE LA CHANSON.
    En cette période de cadeaux, il existe un superbe coffret qui peut faire le bonheur des petits car combien d’enfants ont appris à reconnaître les instruments grâce à la petite histoire d’un grand orchestre, un beau conte musical mis en musique par André POPP avec, pour narrateur, François PERIER dans sa version originale !

    Jean avait rencontré André POPP à Fontenay-le-Comte d'où ce dernier était originaire. Il s’en suivra une longue collaboration qui les verra monter à Paris en 44 et se produire dans des cabarets. Avec André au piano, et Jean en qualité de soliste. Ils y rencontreront BOURVIL et Catherine SAUVAGE avec lesquels ils travailleront.

    En 56, on commandera à André POPP une œuvre d’initiation à la musique pour les enfants : PICCOLO et SAXO. On s'en souvient, toutes les familles d’instruments s'y cherchent pour former l’orchestre symphonique ; puis Piccolo et Saxo entreprennent un voyage autour du monde pour rencontrer tous les instruments typiques de chaque pays visité ; Piccolo, Saxo et Cie a fait l’objet d’un dossier pédagogique, remarquable travail, même s’il comporte quelques petites erreurs biographiques

    piccolo-livrepiccolo-cd 1&2

    piccolo-cd 3&4

    C'est peut-être sous la forme des CD 3 et 4 que les enfants de Jean BROUSSOLLE ont découvert les instruments... Voici le lien du dossier : http://icp.ge.ch/co/musique/IMG/pdf/Dossier_Piccolo_Saxo.pdf    

    Et une photo de Jean avec sa fille Valérie née un 16 décembre, ce qui a sûrement fait de Jean un heureux papa.

    jean broussolle et valérie      

     


    votre commentaire
  • fred & les marchands

    Lors de la première partie des spectacles, Les Marchands de Bonheur nous ont offert de belles prestations ! Ils ont entonné ensuite "Merci à vous les Compagnons pour ces quarante années de chansons". C'est par ces paroles empruntées à David OLAIZOLA, que Les Marchands avaient invité Fred MELLA à les rejoindre sur scène pour leur hommage aux COMPAGNONS DE LA CHANSON, un hommage visiblement très apprécié par Fred, avant qu'ils chantent tous ensemble "Mes Jeunes Années".      

    Grâce à vous  "Notre monde est merveilleux" Merci !

     


    votre commentaire
  • article journal

    L'article ci-dessus paru dans L'Est Républicain le 4 décembre dernier confirme notre enthousiasme après les deux spectacles auxquels nous avons eu le bonheur d'assister. Lisez-le en PDF ↓

    http://ddata.over-blog.com/0/58/97/52/article-ornans.pdf

    montage photos des marchands

     


    votre commentaire
  • les marchands-noms

    Tous les "marchands de bonheur" étaient au rendez-vous pour notre plus grand plaisir et pour le leur aussi. Nous avons fait la connaissance de ces sympatiques "garçons" que nous vous présentons maintenant. Ecoutez-les chanter et partagez leur bonheur d'être ensemble.

     

    La majorité du répertoire des Marchands de Bonheur est un hommage aux COMPAGNONS DE LA CHANSON. Une autre partie est consacrée au troubadour Hugues AUFRAY et à Georges BRASSENS.

    Comment va la vie - L'amour est bleu - Les gitans - Comme un petit coquelicot - Le bleu de l'été - Une île - La langue de chez nous - Le chant de Mallory - Jérusalem en or - Emmenez-moi - Kalinka - La licorne - Le vent d'un nouveau monde - Merci les Compagnons - et avec Fred Mella : Mes jeunes années & Le marchand de bonheur -


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires