• A propos des Copains d'abord (vidéo)

    Ah ces copains d'abord, ils en auront inspiré quelques-uns ! Il faut bien dire qu'avec Georges, le mot "copain" prenait tout son sens et qu'ils étaient nombreux à répondre au sens amical du vocable pour faire un boeuf avec lui ! Une vidéo enregistrée lors d'une célèbre émission de Jacques CHANCEL avait déjà été diffusée sur ce site voici un petit mois... Mais au fait, sauriez-vous nous dire en quelle année ces fameux "Copains d'abord" ont été créés par l'ami Georges qui interprète ce célèbre succès ici :

    Animation Flash
    Georges Brassens - Les Copains d'abord par Quarouble



    Pour Henri T., un admirateur de Georges BRASSENS assez fin analyste :

    http://www.analysebrassens.com/?page=texte&id=83&contacter=0.2402&analysebrassens=8f1e0354916395a94f8ff662e3ee9bfe#2402 

    la chanson a servi de thème musical au film tiré du roman de Jules ROMAINS "Les Copains", d'Yves ROBERT le non moins fameux auteur de la Guerre des boutons !.. Georges avait vécu à la campagne lorsqu'il était enfant, et il avait toujours entendu dans cette image de "mare aux canards" le vacarme que faisaient les canards de la ferme lorsqu'ils étaient tous à prendre leur bain. De plus, la mare était un endroit particulièrement boueux et puant. Je pense que BRASSENS y a peut-être pensé aussi : lui et sa bande de copains naviguent paisiblement, sans y prêter attention, sur un océan de bruits, bobards, mensonges, rumeurs dont l'odeur n'est pas très agréable. L'idée que Georges avait à propos de certains médias en était-elle la cause ?

    Mis à part le fait d'avoir joué dans Porte des Lilas de René CLAIR, la contribution de Georges BRASSENS au septième art n'est pas très importante. Comme le soulignait à un moment donné un site MSN consacré à ce travail « les Copains d'abord » reste la plus belle contribution. Composée pour le long métrage d'Yves ROBERT, tiré du roman de Jules ROMAINS, les Copains, la chanson de BRASSENS connaîtra immédiatement un énorme succès public, et le passage chanté à bouche fermée — comme pour imiter un trombone — fera partie de ces « gimmicks » qui gravent immédiatement une mélodie dans la mémoire populaire. Chez Georges, l'amitié est un thème récurrent, que l'on retrouve dans des chansons aussi différentes de forme et d'inspiration que « le Vieux Léon », « Chanson pour l'Auvergnat », « l'Ancêtre », « Au bois de mon cœur », etc. Une amitié qui, presque toujours, porte en elle, en filigrane, l'idée de la mort et d'une fidélité que celle-ci ne saurait entamer. Une amitié-fidélité, sans grandes phrases — comme si cela allait de soi — qui est, avant tout, une histoire d'hommes ; à deux exceptions près : « Jeanne » et « la Femme d'Hector ». Tous ces ingrédients (amitié, mort, fidélité, simplicité des sentiments, fraternité masculine sans équivoque) sont présents dans « les Copains d'abord » qui, à ce titre, ressemble à un développement de tous ces thèmes plus ou moins largement esquissés par ailleurs. Presque une profession de foi, de la part d'un auteur qui n’avait pas le goût des déclarations solennelles, et qui, par pudeur et pour masquer sa tendresse, préférait traiter ses copains de « cons ».

    « Perry Como l'un des inspirateurs étrangers des CompagnonsJean Broussolle et Jean-Pierre Calvet... Où en sommes-nous ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Monique
    Samedi 16 Avril 2016 à 17:20

    Bonjour Louis : 1965 je crois que  cette chanson a été composée pour le film d'Yves Robert . Pour dire vrai, j'en suis quasiment sûre. Bonne fin de journée avec des risques d'orages pour chez moi.

      • Samedi 16 Avril 2016 à 19:51

        Et chez nous aussi. A+ Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :