• C'était au début des années soixante, voici un peu plus d'un demi siècle !

    Certains d'entre vous étaient adolescents à l'aube des années 60... Ils regardaient la télévision en noir et blanc, avec sa mire, son horloge très nouvelle tendance apparue à la fin des années cinquante, ses speakerines : Catherine LANGEAIS, Jacqueline CAURAT et sa philatélie, Jacqueline HUET, ses séries : Rintintin, Janique aimée et son vélomoteur et les derniers Mohicans, Art et Magie de la Cuisine du truculent Raymond OLIVER, les Cinq dernières minutes avec Raymond SOUPLEX et Jean DAURAND, "La caméra explore le temps" d'Alain DECAUX et d'André CASTELOT. Sans oublier "Cinq colonnes à la Une" que nous proposaient Pierre DESGRAUPES, Pierre LAZAREFF, Pierre DUMAYET et Igor BARRERE.
    Les Teppaz en étaient à leurs balbutiements et les transistors n’étaient pas encore de leur monde et ils écoutaient la T.S.F. Grandes Ondes sur des énormes postes à lampes. On en était pas encore aux grandes émissions du dimanche matin comme l'Oreille en coin... Les deux stations phares étaient Radio-Luxembourg et Europe n°1, qui diffusaient du "Ça va bouillir" avec Zappy Max, ou du "Signé Furax", et avec Pierre DAC et Francis BLANCHE, "la famille Duraton" de Jean Jacques VITAL, avec NOEL-NOEL, Jane SOURZA, Jean CARMET. Nous n'étions pas encore envahis de voitures, et en dehors de quelques Peugeot 203 et 403, de Dauphine Renault, de 4 CV et de Dodoches Citroën, la France était surtout préoccupée par les nouveaux francs et ce qui se passait en Algérie sur fond d'attentats.
    Vous vous rappelez, la Chanson française se portait bien à ce moment-là. Avec de jeunes auteurs et interprètes de talent et non des moindres : Georges BRASSENS, Léo FERRE, Jacques BREL, Charles AZNAVOUR, Gilbert BECAUD, Guy BEART, Francis LEMARQUE, et des interprètes dont la liste est toujours aussi impressionnante : Gloria LASSO, DALIDA, Dario MORENO, Juliette GRECO, Sacha DISTEL, Henri SALVADOR, Annie CORDY, Georges ULMER, François DEGUELT, Marcel AMONT, Jean FERRAT, BARBARA, puis bientôt Isabelle AUBRET... Aux côtés desquels se trouvaient encore des vétérans de la décennie précédente comme Edith PIAF, Charles TRENET, Les FRERES JACQUES et les QUATRE BARBUS, les COMPAGNONS DE LA CHANSON, Jacqueline FRANCOIS, Philippe CLAY, André CLAVEAU, Jean SABLON, Luis MARIANO, Line RENAUD, Yvette GIRAUD, MOULOUDJI, Tino ROSSI, Georges GUETARY et bien d'autres. Tant d'autres encore.
    Certes, le rock'n'roll était arrivé en Europe et les bases américaines où les G.I.'s dansaient sur les rythmes d'Elvis PRESLEY et de Bill HALEY s'en faisaient l'écho, mais hors le Golf Drouot à Paris, tout était encore assez calme. D’ailleurs, le 29 mars 1960, Jacqueline BOYER remportait le grand prix Eurovision de la chanson avec Tom Pillibi. A 18 ans !
    C'est simple, nous vivions tous (c'est vite dit) avec nos scoubidous... Bras dessus, bras dessous, gais comme deux moineaux sur la même branche ! Enfin presque !

    Louis PETRIAC

    « Ils s'apprêtaient à partir pour les Etats-Unis...Gérard Sabbat a même tâté du Navarro avec... le beauf Roger Hanin »

  • Commentaires

    1
    gibi72
    Vendredi 6 Mars 2015 à 23:40

    Peut-être que l'intérim de Sybille ne se serait pas fait si je n'avais pas effectuer  les recherches pour écrire  l'essentiel des articles pendant presque 2 ans tout de même!Rendons à César... 

    2
    gibi72
    Samedi 7 Mars 2015 à 08:56

    César était déjà endormi! ( n'avais pas effectué serait mieux yes)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :