• C'était chez l'ami Albert Raisner...

    C'était chez l'ami Albert Raisner...Inoubliables ces soirées yéyés chez l'ami Albert RAISNER sur la seule chaîne de notre vieille RTF. Que ce soit d'abord dans le cadre de ses AGE TENDRE ET TETE DE BOIS au début des années soixante ou, par la suite, à l'approche des années rébellion, dans le cadre des TETE DE BOIS ET TENDRES ANNEES !

    Et les COMPAGNONS DE LA CHANSON nous direz-vous ? Et bien, ils étaient là, aussi jeunes et plein d'allant que les gamins d'une vingtaine d'années qui les entouraient et qui ne trouvaient d'ailleurs pas du tout leur présence dérangeante !

    Grâce à notre ami Bruno MALLET, nous les retrouvons chantant ici Les amours de demain, l'un des derniers succès enregistrés chez Polydor en 1965 !

    « Les articles que vous aimez le mieux...Le medley de la Chorale Kellerman de Remy Laven »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Monique
    Jeudi 28 Mai 2015 à 10:14

    merveilleuse époque ou l'on avait autant de plaisir d'entendre chanter en français que de voir des personnes respectueux du public qui avait contribué à leur succès .Merci de nous permettre de revivre ces heures-là. 

    2
    Jeudi 28 Mai 2015 à 10:19

    Bonjour ! Et si vous aimez Albert Raisner, vous en apprendrez un peu plus sur lui en cliquant sur le lien souligné Monique !

    3
    mimosa147
    Jeudi 10 Septembre 2015 à 11:08

    c est exact sublime epoque

    vive

    LES COMPAGNONS DE LA CHANSON

    4
    Jeudi 10 Septembre 2015 à 11:13

    N'est-ce pas ! Une période qui était assez créative finalement ! Il suffit de voir ce que Jean Broussolle a pu faire de certaines compositions sud-américaines. On parlait hier de Dino Ramos à l'origine de ce "Le poète pleurait"

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    pierre
    Jeudi 10 Septembre 2015 à 14:58

    superbe chanson dans laquelle les compagnons parlent de la théorie de la relativité restreinte: "tes 20 ans se soient transformés en 1000 années"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :