• Hiver 1946-47, quelle bagarre pour s'imposer !

    undefined

    On l'a oublié et pourtant !...
    Pourtant, malgré cette affiche bleue alléchante, en cette fin d'année 1946, tout n'était pas rose pour les COMPAGNONS DE LA CHANSON ! Malgré leur premier grand succès obtenus avec les Trois Cloches proposé par Edith PIAF et malgré quelques nouveaux titres avec des arrangements de Marc HERRAND qui faisaient merveille. Les Compagnons enregistreront ou proposeront en effet en représentation en 1947 : Ukraine (de J. Larue), L'enfant au coeur d'or (de J. Lutèce), Jean le pêcheur (de Louis AMADE)... Sur un autre plan la fameuse tournée américaine prévue et arrachée avec hargne par Edith venait d'être repoussée au grand dam de nos amis et, au Cabaret des Ambassadeurs, leurs représentations n'avaient, semble-t-il, pas « emballé » un public clairsemé. Ils y avaient pourtant chanté des titres comme : Perrine, Marianne s'en va t'au moulin, Au clair de la luneDieu, que les MèresCélineKatia et, bien entendu Les trois clochesMargotonL'oursLe roi Renaud qui n'avait pu encore faire l'objet d'un enregistrement, La Marie.
    De cette période moins faste, terme d'une première année difficile après la constitution d'un groupe décidé à voler de ses propres ailes, il reste une affiche ci-dessus. Une pièce rare que nous devons à l'un des admirateurs d'Edith PIAF, le Rochelais Jean-Marie GAILLARD. Inutile de dire que les COMPAGNONS DE LA CHANSON n'imaginaient pas encore ce que 1947 allait leur apporter en termes de notoriété... Ni que cette tournée aux Etats-Unis maintes et maintes fois évoquée par leur marraine allait leur apporter autant de choses ! 

    « France 5 ce dimanche... 50 ans de variétés à la télé !Michel Drucker donne signe de vie ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :