• Ils étaient Compagnons de la Musique... C'est lui !

    Ils étaient Compagnons de la Musique... C'est lui !Ce sont les derniers jours avant le verdict, les dernières mises au point des textes, les corrections et un soin particulier apporté à l'emplacement des images et autres documents. Il s'agit parfois d'une attention à un détail qui décide de l'avenir d'un ouvrage parce qu'avec la maquette on est jamais assez précautionneux et que la qualité de l'impression attendue risque de ne pas être à la hauteur si... Et puis parce que cet ouvrage que certains imaginaient en... livret ou en opuscule est devenu à force d'enquêtes et de recherches... un ouvrage de quasiment 200 pages où l'on va tout de même trouver une centaine de reproductions d'images et de documents ! 

    Il avait fallu refaire deux fois la couverture de l'ouvrage hommage de FOUINAT à l'automne 2007 !  Parce que le graphisme romain de la quatrième n'était pas conforme à celle qui avait emporté notre adhésion. Et nous étions déjà en retard de trois semaines ! Christian FOUINAT doit s'en souvenir... Le bon à tirer était arrivé le même jour que celui choisi par un virus pour s'infiltrer à l'atelier et donner encore un peu plus de piment à l'affaire. Juste histoire d'avoir le grand privilège de recomposer la plupart des fichiers détruits ! De 5-6 heures du matin à parfois 20 ou 21 heures le soir, tout peut donc arriver ! Même l'obligation de devoir répondre à un desiderata un peu particulier ou de s'excuser de ne pas avoir compris le sens d'un message faute de ne plus y voir très clair après dix à douze d'heures d'écran ! Je sais, toutes ces choses-là ça fait partie du jeu mais, à chaque fois, c'est épouvantable à vivre.

    Oh, les éditeurs se plaignent rarement. Même si quelquefois passablement écoeurés, ils menacent d'envoyer tout balader ! Avant de reprendre les choses en main le lendemain même ! Mais sans doute sont-ils convaincus de faire un beau métier qui demande à être un peu plus "allumé" que la moyenne des autres et de pouvoir aussi résister à la suspicion ! Putain de force morale ! La seule consolation c'est de pouvoir de temps à autre revivre une soirée comme celle vécue à Lyon le 1er décembre dernier où des larmes de bonheur et d'émotion ont du mal à être contenues parce que oui, une nouvelle fois, on a réussi à s'en sortir alors que tout le monde pensait que... Si vous êtes convaincus de la détermination de notre équipe, rien ne vous interdit de la supporter en réservant cet ouvrage : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/58/97/52/Commande-livre.doc

    Et Jean-Jacques BLANC (à gauche sur la photo, avec Marc HERRAND et Jean BESACIER) me direz-vous ? Heu-reux ! Il pense que c'est trop beau pour être vrai !... D'ailleurs, à l'entendre, on est sûr que cet homme-là, l'harmonie, il sait ce que c'est... et que scrogneugneu... Et, voulez-vous qu'on vous dise, tant mieux !


    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/58/97/52/Trop-beau-pour--tre-vrai-avec-JJ-Blanc.wma

    Louis PETRIAC

    « Cran-Gevrier 25.10... Gérard viendra !Jo Frachon, le "Monsieur Dictionnaire" du groupe »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :