• Jean Broussolle, le poète...

    Jean Broussolle, le poète...Sans doute l'un des plus beaux extraits vidéos, admirablement conçu autour d'une chanson qui reste l'une des plus belles du répertoire. Déjà par la qualité des textes qui attestent, une fois de plus, que Jean BROUSSOLLE savait dire avec le secours d'une très belle mélodie due à un Argentin de 35 ans, un certain Dino RAMOS*, ce qu'il avait à dire. Mais, à la fin des années cinquante et au début des années soixante, ces mélodies sud-américaines ont été quelques-unes à être reprises par Jean BROUSSOLLE qui en a fait pour les COMPAGNONS plus que des succès d'estime !

    Ce poète qui pleurait convient par ailleurs parfaitement à notre ami disparu, et à cet homme qui savait parler à l'oreille des chevaux. Pourtant, son histoire avec eux et avec les COMPAGNONS DE LA CHANSON avait très mal commencé, faut-il le rappeler en évoquant cet accident de Reno aux Etats-Unis et cette chute de cheval qui l'avait immobilisé quelques semaines. Un travers qu'il exploitera cependant en se mettant au travail, sans attendre d'avoir retrouvé l'usage parfait de ses deux jambes ! Car ses premiers succès COMPAGNONS verront le jour durant cette période de cogitation.

    * Dino RAMOS est très peu connu en Europe où seul Julio IGLESIAS a exploité avec succès l'une de ses créations : Non, je n'ai pas changé en collaboration avec Claude LEMESLE. Ce qui n'empêche pas la notoriété sud-américaine que ce compositeur avait acquise.

    « Fred et Jean-Louis sur Antenne 2 en... 1987 !Camarade »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    rochery victor
    Mardi 14 Novembre 2017 à 14:20
    "Le poète mleurait et chantait...à la fois. A bientôt, Jean.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :