• L'arlequin de Tolède... de Dréjac et de Giraud

    L'arlequin de Tolède... de Dréjac et de GiraudUne rose à sa guitare peuplée d'accords bizarres
    Le blanc d'un rayon de lune jouant sur sa peau brune
    Un Arlequin de Tolède passe dans la nuit tiède
    Il chante la sérénade des amants de Grenade

    Hier c'était le printemps dans l'Estrémadure
    Hier il avait vingt ans mais cela ne dure
    Que le temps d'un instant car la vie est dure
    Pour les jeunes amants qui veulent croire aux serments

    Personne de ceux qui aiment les COMPAGNONS DE LA CHANSON n'a oublié les premiers accords de cette magnifique chanson de Jean DREJAC et d'Hubert GIRAUD ni ce microsillon exceptionnel de qualité. Des microsillons comme celui-là, c'était un véritable rêve pour ceux qui avaient envie de découvrir les COMPAGNONS ! Combien de mioches ont ainsi découvert cette année-là neuf artistes au sommet de leur art ! Quatre succès qu'il serait même difficile de départager en admettant qu'on puisse en avoir envie. Comme dirait l'ami Georges, tout était bon, il n'y avait rien à jeter ! Car enfin, Bras dessus, bras dessous, Verte campagne, Allez savoir pourquoi et cet Arlequin de Tolède avec ces accords de guitare en préambule !... Qu'est-ce qu'on ne donnerait pas pour se retrouver cinquante ans en arrière !

    Quand on repense à tous ces succès, ils devaient être cinglés chez Columbia Pathé pour laisser filer de tels artistes sans tenter d'émettre une surenchère à l'offre de Polydor et à leurs responsables de l'époque !

    « Clin d'oeil mémoire un peu spécial en ce 2 juin...1959... N° 1 au hit-parade : Le marchand de bonheur »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Monique
    Mercredi 3 Juin 2015 à 07:10

    Comme tous les jours, merci Louis de nous permettre de revivre tous ces instants, et tout à fait d'accord avec vous, que serions prêts à donner pour revivre ces magnifiques instants. yes

    2
    Gérard Le Nézet
    Samedi 6 Juin 2015 à 15:27

    C'est le premier disque des Compagnons que j'ai eu pour Noël 1960. Lui aussi s'il ne s'est pas usé, c'est qu'il était d'une excellente qualité. En disant "lui aussi" je pensais à ce que j'avais écrit dans "Les Compagnons de la chanson. Des marchands de bonheur, allez savoir pourquoi?" page 112, "Ce disque à la pochette jaune orangé avec Rose d'or... Si ce disque n'a pas été usé prématurément, c'est qu'il devait être d'excellent qualité car, ..." Le plaisir à les entendre, toutes ces chansons se renouvelle chaque jour et nous permet de garder notre jeunesse.

    3
    Samedi 6 Juin 2015 à 18:09

    C'est sympa Monique !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :