• L'homme de l'inauguration

    Il est des passionnés qui savent mettre toute leur énergie au service d'une cause et André POLLET fait partie de ceux-là !  Nous avons pu nous en rendre compte à Lyon, en Octobre 2002 lorsqu'il s'est agi de donner le nom des Compagnons de la Chanson à une place du Vème arrondissement.

    Dans l'ouvrage hommage dédié à nos amis les Compagnons que prépare Christian FOUINAT, André POLLET, connu depuis en Suisse pour être devenu le Père Noël du Point du Jour, revient sur ces instants qui sont restés en mémoire de ceux qui avaient assisté à l'événement. Un grand nombre d'entre vous doivent d'ailleurs en faire partie. Jean-Louis JAUBERT, Gérard SABBAT, GASTON, Fred MELLA et son épouse Suzanne, René MELLA et son épouse Jacky, Marc HERRAND et son épouse Yvette GIRAUD, Mireille LANCELOT, Brigitte BROUSSOLLE, Annie CALVET, Patricia FRACHON étaient présents ce jour-là.

    Comme le dit André, « il me reste quelques souvenirs mémorables de cette magnifique journée. Notamment ceux liés au coup de fil de Gaston perdu dans son hôtel de Perrache et qui m’avait demandé si j’accepterais de venir le prendre avec Annie Calvet. Je garde d’ailleurs de Gaston un autre souvenir, celui d’un homme ému lors de son arrivée face à des enfants des écoles qui chantaient les grands succès des Compagnons. Je reverrai Gaston un an après lors de l’un de ses passages à Lyon où il reviendra assurer une prestation musicale avec ses musiciens sur la même place en compagnie de Marcel Zanini et ses « Tu veux ou tu veux pas ». Parmi les autres faits marquants de la journée, ce serait injuste d’oublier notre maire Gérard Collomb coincé sous le tunnel de Fourvière et arrivant en retard à l’inauguration, ainsi que les Compagnons véhiculés par bus spécial, l’estrade sur laquelle ils avaient accepté de se produire après les Bayard… Et puis, cerise sur le gâteau, notre repas de fin de journée à la Brasserie Georges où nous avons fait quelques excès, je dois le reconnaître. Mais comme tout le monde avait marché ensemble tout au long de la journée, on avait tous à cœur de se lâcher un peu ce soir-là. Pour avoir obtenu un pareil résultat, j’ai hélas dû en emm… quelques-uns, mais j’ai le sentiment d’avoir vécu ce jour-là un événement comme on en vit peu dans une vie d’homme. Un moment fort, très fort, plein d’émotion. Un moment que les multiples témoignages reçus depuis attestent ».

    « Vous tous, nous avons besoin de vous !A propos du : Nous les Compagnons de la Chanson d'Hubert »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :