• Les Compagnons : Ils avaient chacun un numéro !

    Les-Compagnons-en-1969--jpg

    Le saviez-vous, au sein des COMPAGNONS DE LA CHANSON, chacun était identifié par un numéro que l’on allait jusqu’à broder sur les chemises et accessoires de scène ? Sans doute cela avait-il été décidé par souci de simplifier les choses et l’étiquetage voire les recensements opérés… 

    Si Jean-Louis JAUBERT avait le n° 1 sans doute en raison de son ancienneté dans le groupe, puisqu’il a rejoint le vivier des COMPAGNONS DE LA MUSIQUE dès octobre 1941, on sait que Jean BROUSSOLLE avait ensuite repris le n° 2 attribué au départ à Marc HERRAND ! Mais, Gérard SABBAT a cependant conservé le n° 13 qu’il avait aux COMPAGNONS DE LA MUSIQUE alors qu’il aurait pu prétendre bénéficier du n° 7. Il en est de même pour Jo FRACHON, dont on ne sait si son n° 10 venait des COMPAGNONS DE LA MUSIQUE ?

    Autres précisions intéressantes : Guy BOURGUIGNON s’était vu attribuer le n° 4, Hubert LANCELOT le n° 5 et Fred MELLA le n° 6. 

    Il nous manque cependant à propos de cet usage quelques précisions. Dernier arrivé, Paul BUISSONNEAU aurait-il eu le n° 9 dont aurait hérité ensuite René MELLA ? ALBERT avait-il le n° 3, toujours en fonction de l’ordre d’arrivée ou le n° 7 qu'il aurait eu aux COMPAGNONS DE LA MUSIQUE alors qu'il n'était absolument pas le septième à être arrivé chez les LIEBARD en octobre 1941, un numéro que reprendra ensuite son remplaçant Jean-Pierre CALVET ? Beaucoup de questions restent on le voit en suspens qui mériteraient d’être éclaircies… De la même façon, nous n’avons pas réussi à savoir de quel numéro avait hérité GASTON sur la fin, à partir de 1973... Probablement le n° 2 alloué à BROUSSOLLE et HERRAND ?

    Nous avions essayé d'en savoir un peu plus à ce sujet lors de notre première dédicace de décembre 2007 en demandant à Gérard SABBAT s'il se souvenait de ce qui avait prévalu lors de l'attribution de ces numéros. Mais, sans parvenir à obtenir de réponse de lui. Il faut dire que plus de soixante ans plus tard... 

    « Un inédit : Pluie d'été, soleil d'hiverKalinka »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    La Denrée
    Samedi 14 Novembre 2015 à 18:01

    Effectivement, chaque Compagnon s'était vu attribué un numéro. Mais sur la fin, chacun avait ses initiales brodées sur la pochette de sa chemise.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 14 Novembre 2015 à 18:11

    Merci pour cette précision Jean-Pierre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :