• Les enfants des Compagnons chez Drucker avec les Mella ?

    Contrairement à ce qu'il déclarait encore au début des années 80 en présentant sur TF1 son émission de l'époque STARS (extrait vidéo ci-dessus), les COMPAGNONS DE LA CHANSON ne semblent pas manquer à Michel DRUCKER ! Cela fait pourtant huit ans que les admirateurs des COMPAGNONS DE LA CHANSON attendent de lui un geste. Huit ans très exactement depuis qu'au printemps 2007 un petit groupe a entrepris de commencer un siège qui se poursuit toujours. Témoin le dossier que lui a adressé voici un peu plus d'un mois notre ami Bruno MALLET, dossier auquel était joint un certain nombre de documents et d'ouvrages. Mais, le maître des cérémonies dominicales officiées sur le célèbre canapé rouge aime se faire tirer l'oreille avant, parfois, d'accepter. Cela a été le cas dernièrement avec l'une des anciennes idoles yéyés Michèle TORR qui a fini par obtenir gain de cause la semaine dernière après une très longue attente.

    "Chaque fois que je croise Michel DRUCKER, confessait-elle dans un entretien accordé à un magazine féminin voici deux mois, il me dit qu'il était sur le point de m'appeler pour me consacrer un dimanche. Je lui réponds toujours : c'est quand tu veux. Mais je ne vois rien venir !" Telle est la déclaration de Michèle TORR, 68 ans, à nos confrères du magazine Nous Deux. Michèle TORR, c'est cinquante ans de carrière, des millions de disques vendus et des tubes en cascade, plus de cinquante albums publiées et près de 500 chansons entonnées... C'est dire si elle s'est imposée dans l'univers musical et pourtant certains la boudent. Elle avoue ne pas comprendre pourquoi l'animateur de France-Télévisions ne lui consacre pas une émission spéciale. "Je dois être la seule chanteuse aux cinquante ans de carrière à n'avoir jamais occupé un après-midi entier son canapé rouge". Voilà qui est dit.

    Rien n'est donc perdu pour les COMPAGNONS DE LA CHANSON dont les rangs se sont hélas singulièrement éclaircis depuis 2007 ! Et pour cause avec les disparitions successives de Gérard SABBAT (février 2013), Jean-Louis JAUBERT (juin 2013) et Paul BUISSONNEAU (nov 2014). Il reste cependant les enfants de ces stars de l'après-guerre avec, autour de Dominique LANCELOT et de sa sœur Olivia qui ont fait de leur série polar Section de recherches un rendez-vous incontournable, Stéphane CALVET le fils de Jean-Pierre qui était présent sur un plateau de FR3 au début des années 2000 aux côtés du comédien Roland GIRAUD. Sans oublier la famille MELLA encore en mesure de participer à une telle opération.

    « Voici sept ans, l'homme à la barbiche nous quittait !...Paul Buissonneau ou une révolte d'abord contenue... »

  • Commentaires

    1
    Monique
    Dimanche 28 Juin 2015 à 07:32

    Bonjour Louis, soyons réalistes, Michel Drucker oeuvre surtout pour son ego surdimensionné. Pour avoir eu l'occasion d'assister à un enregistrement d'une de ses émissions, peu de choses sont sincères chez lui. Désolée, mais cela n'engage que moi. Bonne journée et restez au frais. 

    2
    Dimanche 28 Juin 2015 à 07:41

    Entièrement d'accord avec vous Monique ! Retournons donc au frais ! A+

    3
    corailler
    Dimanche 28 Juin 2015 à 09:53
    Moi je dis qu'il faut y croire !! mince alors !!il y a trop de documents,archives, vidéos etc.. et les enfants des compagnons et les Mella,gaston,etc..et tous les fans..
    4
    Dimanche 28 Juin 2015 à 09:55

    Réflexion faite Michel, c'est peut-être de Françoise Coquet la co-productrice de Vivement Dimanche que vient le mal ? A creuser auprès de l'ami Bruno Mallet.

    5
    Monique
    Dimanche 28 Juin 2015 à 10:03

    Je sais que Michel Corailler est une de ces personnes qui croient en la bonté du monde (hihihi)alors espérons encore. Mais j'aurai bien aimé de mon vivant !

    6
    Dimanche 28 Juin 2015 à 10:40

    Peut-être que ça aide à mieux traverser les obstacles !

    7
    Gérard LECYGNE
    Dimanche 28 Juin 2015 à 11:14

    Bien évidemment nos amis Compagnons méritent un hommage mais n'est-ce pas faire beaucoup trop d'honneur à ce Monsieur Drucker" ? Pour ma part j'ai choisi, laissons tomber ce "Monsieur", nous avons tant de richesses à échanger entre nous concernant les Compagnons qu'il vaut mieux ce passer de ce qui serait à coup sûr de la condescendance.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :