• Mes jeunes années...

    Extrait vidéo émission French Cancan, 1974.

     

    Soixante-six ans ! Voici une chanson qui porte très bien son âge et que vous connaissez tous ! Mais, et c'est peut-être ça qui est finalement le plus intéressant de l'histoire, ce qui est toujours extrêmement amusant, c'est de mettre face à face les multiples versions ayant préludé à sa création. Car, si pour l'auteur des textes, tout le monde reconnaît la patte de Charles TRENET et sa poésie, pour ce qui est de l'élaboration complète, les avis divergent un peu ! A plus forte raison d'un témoin à l'autre et d'une biographie à l'autre ! C'est aussi pourquoi nous avions choisi en mai 2011 le terme de "mythe" pour évoquer les trente-neuf années de carrière des COMPAGNONS DE LA CHANSON !

    Mes jeunes années... Ce qui est sûr, et tout le monde est d'accord là-dessus, c'est que Mes jeunes années devait, au départ, s'appeler La montagne. Le titre restera donc disponible pour Jean FERRAT ! Et qu'elle a été écrite, ou plus exactement mise au point, à Montréal, à la fin de l'année 1948. Alors que Charles TRENET sortait d'un récital au célèbre Café de l'Est de Montréal et qu'il avait accepté de retrouver ses "Grands garçons de la Chanson" pour un dîner. Précisons qu'en décembre 1948, les COMPAGNONS DE LA CHANSON étaient, eux aussi, restés quatre semaines à l'affiche (affiche ci-contre) de ce Café de l'Est et que cette tournée au Canada était la première. 

    A priori les textes de Mes jeunes années auraient été jetés sur la nappe en papier d'un restaurant, du moins si on prend en compte les versions d'Hubert LANCELOT et de Marc HERRAND (Cf. Nous les Compagnons de la Chanson et La route enchantée). Un document que le premier prétend avoir perdu après l'avoir conservé quarante ans et que le second aurait offert en 1995 à un Musée de la Chanson à Tokyo ! Un sacré parallèle ! Et c'est Marc HERRAND qui, pour la mélodie, se serait mis d'accord avec TRENET qui était, de l'avis de nombre de biographes, un peu fâché avec le solfège et les retranscriptions de données musicales. Ce qui justifie que le nom de HERRAND (ou de HOLTZ selon les avis) puisse apparaître aux côtés de celui de TRENET.

      

    « La Chanson de Lara par Fred et des Compagnons new look ! Belle petite ville... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :