• Perry Como l'un des inspirateurs étrangers des Compagnons

     

    Perry Como l'un des inspirateurs de Jean BroussollePerry COMO est resté l'un des crooners américains en vogue de la fin des années cinquante et l'un des rois du mambo. Il y avait donc dans la liste des titres qu'il interprétait largement de quoi satisfaire les COMPAGNONS DE LA CHANSON qui feront parfois appel à Jacques LARUE pour réaliser des adaptations en français de l'un de ses succès.

    Deux de ses titres seront repris par les COMPAGNONS, interprétés à la même époque par Perry COMO : Round and round dont nous avons retrouvé l'extrait vidéo ci-dessus et Catch a falling star qui deviendront : Ronde, ronde, ronde et Garde ça pour toi !

    De l'avis de beaucoup de connaisseurs, Perry était tout simplement un perfectionniste. Mais peu de gens savent que le "Barber Singing" était aussi un peu plus âgé que le sont généralement les crooners. Il a rejoint l'orchestre de l'Ohio de Freddy CARLONE en 1933 à l'âge de 21 ans, puis il a eu un peu plus tard un certain succès avec l'orchestre de Ted WEEMS. Après avoir signé avec Columbia, il a dû cependant attendre de signer avec RCA avant de connaître quelques succès modestes et d'être âgé de 33 ans pour connaître un premier vrai succès avec Til the End of Time. Une chanson restée numéro un dix semaines durant. Il a été considéré comme un interprète au chant facile, et au style décontracté. Et c'est Round and Round qui a permis à Perry de faire un truc. C'est vrai qu'au début des années 1950, COMO était déjà dans la quarantaine et qu'il voyait des jeunes chanteurs arriver et menacer de prendre sa place. Frankie LAINE et Johnnie RAY par exemple. Enfin, à l'âge de 46 ans, en 1958, la carrière de COMO a atteint son apogée avec Catch a Falling Star et Magic Moments. Cet enregistrement a été le premier qui a été certifié par RCA et qui a contribué à permettre à COMO d'engranger le premier Grammy pour chanteur masculin de l'année. Une démonstration assez impressionnante à une époque où Elvis PRESLEY régnait en maître. 

    « Chanson à ma bien aiméeA propos des Copains d'abord (vidéo) »

  • Commentaires

    1
    Monique
    Jeudi 14 Avril 2016 à 16:08

    Bonjour Louis, tout en écrivant j'écoute ce chanteur. J'adore, car il me rappelle Dean Martin, mon crooner préféré. Merci et bonne journée.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 14 Avril 2016 à 16:15

    Bonne journée Monique !

    3
    EMT
    Jeudi 14 Avril 2016 à 19:09

    Je ne connaissais pas... La classe ! Merci Louis

     

      • Jeudi 14 Avril 2016 à 19:39

        Honnêtement moi non plus mais comme je travaille, quand c'est possible, en musique et que je suis désormais branché sur Harmony, une radio belge sans pub, j'ai l'autre jour entendu ce Perry Como dans Around, around et sans perdre de temps, je me suis tuyauté. Je suis sûr que pas mal d'amis des Compagnons n'avaient jamais entendu parler de ce Perry Como et que... Et un site comme le nôtre, eh bien ça sert à ça, justement !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :