• septembre 1943... Alfredo Mella découvre à Lyon ce que sera son univers !

    septembre 1943... Alfredo Mella découvre ce que sera son univers !Si l'on veut mieux comprendre quel a été l'univers de ces COMPAGNONS DE LA MUSIQUE  qui auront donné naissance aux COMPAGNONS DE LA CHANSON en février 1946, il n'est pas inutile de découvrir ce que ces garçons ont, tout à tour, découvert entre 1941 et 1945. Fred MELLA, encore connu en septembre 1943 sous le nom d'Alfredo MELLA, n'est pas le dernier à avoir dépeint cet univers dans Mes maîtres enchanteurs, l'autobiographie qu'il a publié chez Flammarion en 2006.

    Je partageais, écrit-il dans cet ouvrage, ma chambre avec Guy, un garçon dégingandé, maigre à faire peur, avec un regard noir tempéré toutefois par un sourire amical et armé d'une dentition proéminente. Lolo (1) l'avait connu lorsqu'il était animateur à Jeunesse et Montagne, organisme qui, avec les Chantiers de jeunesse, prenait en charge les jeunes en âge de partir au service militaire. Guy était passionné de théâtre et sortait d'un stage chez Yves JOLY, l'un des Comédiens routiers de Léon CHANCEREL. Yves, un manipulateur de génie, avait été le créateur d'une compagnie de marionnettes. Chez les Comédiens routiers, il s'était trouvé le condisciple d'Olivier HUSSENOT et Jean-Pierre GRENIER, fondateur plus tard de la compagnie qui portera leur nom... Là bas défilèrent des personnalités telles qu'Yves ROBERT ou Jean ROCHEFORT. Il faut dire qu'ils avaient été formés à bonne école puisque Léon CHANCEREL était lui-même un disciple de Jacques COPEAU chez qui, en compagnie de Louis JOUVET, Charles DULLIN et bien d'autres grands noms, il avait appris son métier d'homme de scène.

    Guy faisait partie des basses. Sa vois peu timbrée ne pouvait guère rivaliser avec celle de CHALIAPINE qui avait une profondeur saisissante. Mais il n'empêche que j'ai encore dans l'oreille cette non-voix car en plus, comme il était grand fumeur, il était par conséquent grand tousseur. Nous fûmes rapidement tous les deux intégrés à l'équipe de scène en même temps qu'Hubert qui n'avait finalement pas rejoint les Chantiers de jeunesse et qui retrouvait donc sa place dans l'équipe.

     

    (1) Jean-Louis JAUBERT 

    « Un jour ou l'autre3 août 2014... Nous perdions une amie ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Le Nézet Gérard
    Dimanche 11 Septembre 2016 à 16:31

    Ca fait vraiment plaisir de retrouver notre page quotidienne des Compagnons. Dans le fond la reprise de septembre a du bon. Merci Louis ainsi que tous ceux qui coopèrent à ce magnifique blog et je pense à Bruno Mallet, Ginette ...et tous les autres.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :