• Un arrière-goût de trop peu !

     

     

    Un arrière-goût de trop peu !

    Je suis sûr que cela ne vous a pas échappé, notre ami Fred MELLA était l'invité de Michel DRUCKER ce dimanche 6 mai. Hélas, comme toujours quand il s'agit de revoir des visages amis, j'ai eu un arrière-goût de moment trop vite passé. Comme si on avait été pressé d'évacuer la voix des Compagnons après trois ou quatre malheureuses minutes d'interview et après avoir agité la couverture de : « Mes maîtres enchanteurs »... Bon, c'est vrai comme le diront certains, c'était l'émission de Charles AZNAVOUR mais qu'est-ce que cela aurait coûté aux organisateurs, à défaut de revenir sur ces années passées qui constituent quelques-unes des plus belles pages de la Chanson française, de nous passer au moins un extrait des COMPAGNONS DE LA CHANSON chantant ensemble un Que c'est triste Venise ? Ce n'est qu'un exemple. Pour que ceux qui ne les connaissent pas aient une idée de ce qu'était le talent de nos amis.

    Vous voyez, tout cela ne peut que justifier l'existence même de notre mouvement pacifique destiné à la réhabilitation de ceux que nous n'avons pas cessé d'aimer dont on nous prive abusivement comme s'il était écrit quelque part qu'ils ne doivent plus faire partie de notre univers !

    Louis PETRIAC

    « Ils ont enchanté des millions de gens !...Le témoignage de Gaston... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :