• Une grande date : le 2 janvier 2006 !

    Une grande date : le 2 janvier 2006 !Le 2 janvier 2006, une date historique s'il en est, commençait une résistance. Celle d'un petit groupe d'admirateurs fermement décidés à réagir pour que l'on reparle enfin des COMPAGNONS DE LA CHANSON. C'est en effet le 2 janvier 2006 qu'un commentaire sur le Livre d'Or de Ramdam émanant de Bruno MALLET de La Rochelle, encore bien seul, a été le prémisse d'une fronde qui, au fil des semaines et des mois, a pris de l'envergure. Après ceux de Jean-Pierre de Migennes, Francis d'Hennuyères, M.O de Brou-sur-Chantereine, Gérard de Toulon, Mireille de Sète... les témoignages se sont enchaînés à une cadence de plus en plus vive. Jusqu'à atteindre treize mois plus tard un point d'orgue lors du passage de Fred MELLA chez Michel DRUCKER à l'occasion de la sortie de : « Mes maîtres enchanteurs » paru chez Flammarion. C'était en Février dernier. Il m'a alors paru indispensable, d'abord en liaison avec Christian FOUINAT de Cran-Gevrier puis avec Bruno MALLET et aujourd'hui avec bien d'autres comme Claude VERRIER, Hervé ANDRE, Gérard LE NEZET, Nicole MIRAMONT, André POLLET ou notre amie Sybille BRENDEL de participer à la construction de cette pyramide et, le début de succès de ce site qui approche à ce jour des dix mille visites, nous a redonné l'espoir de croire en une possible réhabilitation des COMPAGNONS DE LA CHANSON.

    Un ouvrage hommage conçu par Christian va sortir à la rentrée prochaine (voir ici n/différents articles) que nous avons entrepris de proposer en souscription, mais d'ici là, vous pouvez, vous aussi, nous rejoindre. Sur ce site comme désormais sur maints et maints espaces disséminés un peu partout : sur le forum Paris-Match, sur MSN avec le groupe des admirateurs des COMPAGNONS DE LA CHANSON, sur le forum de Nostalgie, sur celui du Hall de la Chanson française sans oublier, évidemment, celui créé au début du mois d'avril sur Ramdam dans le prolongement du Livre d'Or !

    L'une d'entre vous nous demandait encore au début juillet dernier où elle pouvait intervenir... Vous le voyez, ce ne sont pas les espaces qui font défaut, mais plutôt vos interventions chers admirateurs. Peu importe que vous sachiez ou pas témoigner, laissez parler votre coeur ! Car qui d'autre que vous pourrait le dire ? Il est important que vous participiez vous aussi à cette fronde chaleureuse mais ô combien importante ! N'y va-t-il pas de l'admiration que nous portons tous à nos amis les COMPAGNONS DE LA CHANSON qui ont tant fait pour la Chanson française et qui ne méritaient pas qu'on les oublie de cette façon-là !

    Louis PETRIAC

    « Pourquoi j'ai plongé...Hommage à l'homme qui ne renonce jamais... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :