• Le prisonnier de la tour et... Francis Blanche !

    Le prisonnier de la Tour
    S'est tué ce matin,
    Grand-mère.
    Nous n'irons pas à la messe demain.
    Il s'est jeté de la Tour
    En me tendant les mains,
    Grand-mère.
    Il m'a semblé que j'avais du chagrin.

    Si le roi savait ça, Isabelle,
    Isabelle, si le roi savait ça,
    A la robe de dentelle,
    Vous n'auriez plus jamais droit,
    Isabelle, si le roi savait ça...

    Le prisonnier de la tour et... Francis Blanche !Personne n'a oublié l'amorce de cette chanson écrite et enregistrée au retour de la première tournée américaine en 1948. Entre deux spectacles a précisé Fred MELLA. Quels qu'en aient été les interprètes : Cora VAUCAIRE, Edith PIAF ou les COMPAGNONS DE LA CHANSON... 

    Comme dans la vidéo que nous avions trouvée sur Dailymotion voici déjà quelques années, le Prisonnier de la tour a conservé toute son aura. Celle de l'une des meilleures réalisations d'un ensemble placé sous la conduite de Marc HERRAND. Fidèle à une technique consistant à "peindre avec les voix", il en a réalisé les harmonies et, comme il l'avait si bien fait pour Les trois cloches, il mettra au point une fois encore l'accord d'ouverture où l'on peut entendre une déclinaison de cloches. Sorti en 1948, peu savent cependant que le titre est dû à une composition magistrale de Francis BLANCHE (en photo à gauche) et de Gérard CALVI. Ah Francis ! Il en aura décidément fait des choses avec nos amis ! C'est même l'un des fidèles des premières années des COMPAGNONS dont il a été jusqu'à présenter certains spectacles. On ne devait pas s'y ennuyer, même s'il n'était pas encore devenu l'irrésistible Papa SCHULZE travesti en nazi !

     

    LES COMPAGNONS DE LA CHANSON envoyé par Francis-Albert

    « Les Compagnons et leur image... Ce qu'il en reste aujourd'huiSur ma vie... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Le Nézet gérard
    Lundi 23 Février 2015 à 07:49
    Le Nézet gérard

    Très belle chanson de fantastique Francis Blanche qui même dans sa tombe aime à jouer avec les mots puisque sur sa tombe à Eze on peut lire : "Laissez moi dormir, je suis fait pourça".

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :